Le petit rentier.

Commandes









Poème de Paul Fort
:

(avec l'aimable autorisation
des éditions Flammarion)













Paul, Fort de ton nom, beau rossignol de France,

Viens t'en chanter sur nos cahiers,
Sur nos pupitres d'écoliers,
Viens t'en chanter, viens t'en chanter…



Il s'en est allé par la route, le pauvre homme,
il s'en est allé sans un doute, bravement,
à petits pas comptés par son bâton tremblant,
il s'en est allé sans se retourner.

Deux doigts de route et puis c'est un sentier,
un tout petit sentier qui reconduira l'homme,
le tout petit cher homme au point qu'il a quitté.

Et pourquoi le malheur viendrait-il arrêter
ce bon petit rentier dans son petit sentier ?

Il y trotte, y toussote, y crachote, y grignote,
y jabote à lui-même et clignote content,
y mijote au soleil son vieux coeur radotant,
y vivote et s'y trouve heureux en vivotant.





Copyright © Jacques Goudeaux / Dépôt SACEM : 1985


RETOUR CHANSONS
RETOUR PRESENTATION VOL. A