La lune.

 
Commandes



À travers branches
La lune blanche
Qu’on aperçoit,
D’ombres étranges
Aux longues franges
Peuple les bois.

La lune glace
Le rude espace
D’un ciel d’hiver,
Lueur fugace
La lune passe,
Glisse dans l’air.

De proche en proche
Elle s’accroche
Puis, sans raison,
Elle déloge
Et s’interroge
À l’horizon.

Tantôt fantasque
Ou romanesque,
Lune d’argent,
La voici, folle,
Qui batifole
Au jour changeant.

Tantôt guerrière,
La lune altière
Tient à l’affront
Quand au soir morne,
D’un bout de corne
Elle fait front.

La lune blonde
Qui vagabonde
En ourlets d’or
Souvent musarde,
Souvent s’attarde
Et l’on s’endort.

Qu’elle paresse,
Qu’elle s’empresse
À nous défier,
Indifférente,
La lune errante
Prend ses quartiers ...

À travers branches
La lune blanche
Qu’on aperçoit,
D’ombres étranges
Aux longues franges
Peuple les bois.


Copyright © Jacques Goudeaux - janvier 1994 / Dépôt SACEM 2002




RETOUR CHANSONS

RETOUR PRESENTATION VOL. A

RETOUR POESIE