La mer amoureuse.


© Textes de chansons déposés à la SACEM

Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.



Me voici revenu sur la mer amoureuse :
Je n’en sais rien de pire et n’en peux rien de mieux !
Changeante et variée, rieuse et ténébreuse,
Elle n’a pour reflet que le ciel de vos yeux…


Dussé-je être emporté, qu’il me faille rejoindre
Les mondes engloutis et sombrer corps et biens,
Madame, entre deux maux, je choisirai le moindre :
Quitte à mourir noyé, que ce soit de vos mains.


Donnez-moi, je vous prie, quelque espoir insensé
Où m’agripper enfin pour ne point renoncer,
En attendant, peut-être, une aurore nouvelle,
Donnez-moi, je vous prie, quelque espoir insensé…


Madame, entre deux mots : sera-ce oui ou non ?
Laissez-moi transgresser tout usage et raison ;
Madame, entre deux mots : sera-ce oui ou non ?
À présent, il suffit…, vous divaguez ma belle !




Copyright © Jacques Goudeaux - janvier 2011 / Dépôt SACEM 2014

RETOUR
Commandes
retour