De Charybde en Scylla.


Commandes





Toujours en quête de bons mots,
Il se croyait irrésistible
Jusqu’à souhaiter les pires maux
À ceux qui lui servaient de cible !

Pour épater la galerie,
Il se livrait à des prouesses :
Ses quolibets, ses railleries
Rivalisaient de hardiesse…

En triturant l’opprobre,
Fier de ses reparties,
Il jetait ses propos
En pâture aux corbeaux ;
Il avait, sans égards,
Au détriment des autres,
Et la manière et l’art
De forcer les avis.

Comme il avait réponse à tout,
Il était en état de grâce…
Mais sa superbe en prit un coup :
Rançon de mainte et mainte crasse,

Poursuivi pour diffamation,
Convoqué devant la justice,
Il se vit dans l’obligation
De réparer ses préjudices …

Tourmenté sans relâche
Par un vieux chicaneur
Dont il avait terni
L’estime et le crédit,
Il lui fallut céder,
Réparer ses outrages,
Avec les intérêts
En plus du déshonneur !

Pourtant ses efforts furent vains,
Et le doigt mis dans l’engrenage
Du jour au lendemain devint
Sujet de tous les commérages !

Tout s’effondrait autour de lui :
Il basculait du piédestal
Qu’il s’était patiemment construit,
Subissait une vraie cabale…

Juste inversion des rôles,
Arroseur arrosé,
Le bravache d’hier
Ne faisait plus le fier…
De Charybde en Scylla,
Roi déchu — est-ce drôle ? —
Du coup, dégringola
De son trône brisé !







Copyright © Jacques Goudeaux - mai 2008 / Dépôt légal SACEM 2016




RETOUR CHANSONS

RETOUR PRESENTATION VOL. 11

vers 02
04