Épilogue.


Commandes










Et la jeunesse s’effarouche
Au regard des amants blessés
La peur que le soleil se couche
Et s’oublient les serments caressés


La peur de n’être jamais qu’au coeur de l’ombre
Un souvenir toujours redouté
Que s’abattent les masques et que tout s’effondre
Au pâle éclat de sa fierté






Copyright © Jacques Goudeaux - décembre 1989 / dépôt légal SACEM : 2014




RETOUR CHANSONS

RETOUR PRESENTATION VOL. 10


vers 02
04