Si Dieu n'existait pas.

Commandes






Si Dieu n'existait pas,
Faudrait-il l'inventer ?
Ne vaudrait-il mieux pas
Simplement s'en passer ?
Privés d'âme et de foi,
Ne serions-nous barbares,
Dérivant, sans amarres,
Et dépourvus de lois ?

Courbés sous la férule
De quelque dictateur,
Serait-on matricule,
Vivrait-on la terreur ?


Où trouver les racines
Tant du bien que du mal
Si ce n'est au vitrines
D'un culte triomphal ?
Et Celui que l'on nomme
Sans jamais l'avoir vu,
Fait-il de nous des hommes
Ou des êtres éperdus ?

Ô valeureux prophètes,
Sauriez-vous ici-bas
Vous passer des prélats
Aux étranges recettes ?



Qui, de leur tour d'ivoire,
Attisent le brasier
Afin de mieux y voir
Et pour mieux s'imposer ?
Car Celui que l'on sacre
Fléchit sous le fardeau
Des siècles de massacres
Accomplis sur son dos…

Ce Dieu des justes causes
Ce Dieu compatissant,
Au grand jamais n'exauce
Les mortels impuissants :


C'est à la saint-glinglin,
La fête aux innocents
Qu'à la fin il consent1
A leur donner la main !
Malgré ce qu'on raconte
Voici qu'en fin de compte
Tout se déroule en somme,
Tout se déroule comme…

Si Dieu n'existait pas,
Faudrait-il l'inventer ?
Ne vaudrait-il mieux pas
Simplement s'en passer ?




Copyright © Jacques Goudeaux - novembre 2005 / Dépôt légal SACEM 2012




RETOUR CHANSONS

RETOUR PRESENTATION VOL. 09