Auprès de vous.


 
Commandes


Auprès de vous,
Madame, auprès de vous,
Du fruit défendu j’ai croqué, croqué,
Croqué jusqu’au dernier pépin.

Quand bien je me sois fourvoyé,
Sublime et beau crétin,
Comment voulez-vous que mon cœur,
Candide en son libertinage,
Vous en tienne rigueur ?

Auprès de vous,
Madame, auprès de vous,
Du fruit défendu j’ai croqué, croqué,
Croqué jusqu’au dernier pépin.

L’un, l’autre… Faisiez-vous exprès ?
Entre Chose et Machin,
À dessein vous me torturiez
Et lorsque j’en prenais ombrage,
Sournoise, me flattiez !

Auprès de vous,
Madame, auprès de vous,
Du fruit défendu j’ai croqué, croqué,
Croqué jusqu’au dernier pépin.

Quand, seul, je voulus vous garder,
Vous ne le pûtes point ;
Fieffée salope au demeurant,
Il me fallait bien du courage
Pour rentrer dans le rang.

Auprès de vous,
Madame, auprès de vous,
Du fruit défendu j’ai croqué, croqué,
Croqué jusqu’au dernier pépin.

Ma chère, autant vous le confier,
Admettez tout au moins,
Méchante, que vous vous moquiez…
Mais avec un tel équipage,
Comment le regretter ?

Auprès de vous,
Madame, auprès de vous,
Du fruit défendu j’ai croqué, croqué,
Croqué jusqu’au dernier pépin.

Aussi, Madame, permettez
Que je vous rende enfin
L’hommage que vous méritez :
Croyez bien qu’il serait dommage
De n’en plus profiter !

Auprès de vous,
Madame, auprès de vous,
Du fruit défendu j’ai croqué, croqué,
Croqué jusqu’au dernier pépin.



Copyright Jacques Goudeaux - février 1998 / Dépôt légal SACEM 2002



RETOUR CHANSONS
RETOUR PRESENTATION VOL. A