Les ciels tourmentés.


© Textes de chansons déposés à la SACEM

Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.



Douce, douce, était la clarté
Aux chemins redoutés de nos pensées secrètes,
Douce alors à nos folles retraites,
Douce encore à nos ciels tourmentés…
 

Par l’accord soudain découvert,
Filigrane immobile à nos moments propice,
Diapason de nos jours où complices,
Nous plongions dans l’espace entrouvert.
 

Par l’espoir enfin se levant,
Par l’attente impossible un instant résignée,
Par la crainte une fois dédaignée
S’érodant comme la neige au vent…
 

Par l’éclat de rêve effronté
D’un revers balayant les vagues habitudes,
Par la bienfaisante certitude
Échappée d’un implacable été…
 

Douce, douce, était la clarté
Aux chemins redoutés de nos pensées secrètes,
Douce alors à nos folles retraites,
Douce encore à nos ciels tourmentés…



Copyright © Jacques Goudeaux - janvier 1997 / Dépôt légal SACEM 2014


RETOUR
Commandes
032