Le règne des médiocres.

Commandes




Comme ils sont satisfaits de leur œuvre,
Comblés d’aise et de contentement,
De nous faire avaler des couleuvres
Par le biais de leurs bons sentiments.

Forcenés d’éloquence hypocrite,
Arrogants, suffisants, prétentieux,
Ils excluent tout repère et tout guide,
De discours en propos fallacieux.


L’opportunisme et la médiocrité
Ont pris le pas sur leur intégrité…


            Leur pouvoir, perpétuelle imposture,
Gratifie l’apparence à l’envi
Saupoudré d’un semblant de culture,
Véritable éloge à leur profit…

Ces tocards qu’on voudrait visionnaires
Ont ruiné, pour mieux se prévaloir
De leur titre et de leurs honoraires,
Les valeurs qui fondaient le savoir.


L’opportunisme et la médiocrité
Ont pris le pas sur leur intégrité…


Rois Pétaud qui, d’intrigue en intrigue,
Ont banni tout mode d’expression
Qui ne fût du niveau de leur clique :
Courtisans dévorés d’ambition !

Leurs principes érigés en doctrine,
Ils nous ont méprisés, piétinant
Le terreau qui formait nos racines
Et vendant leur âme au plus offrant.


L’opportunisme et la médiocrité
Ont pris le pas sur leur intégrité…




Copyright © Jacques Goudeaux - mars 2017 / Dépôt légal SACEM 2018



RETOUR CHANSONS
RETOUR POÉSIE
RETOUR PRÉSENTATION VOL. 12


vers 02