Miroir mouvant.

Commandes





Sous cette étendue vaste au murmure assourdi
Et sur laquelle roule, en vagues incertaines,
L’écume des passions qui parfois se déchaînent,
On se perd aux confins d’un rivage interdit.
Sous cette étendue vaste au murmure assourdi…


Sous ce miroir mouvant qui sépare deux mondes,
Bercé au rythme lourd de multiples assauts,
Dans ce ciel à l’envers où l’homme est un oiseau,
On se sent étranger, intrus au sein de l’onde.
Sous ce miroir mouvant qui sépare deux mondes.


Dans ce vaste inconnu qui dans l’azur se fond
Singulièrement clos d’impossibles richesses,
Étrangement palpable et palpitant sans cesse,
Plane au coeur du silence un mystère profond.
Dans ce vaste inconnu qui dans l’azur se fond…


Ici se sont sculptées des dentelles de pierre :
Cathédrales enfouies aux riches cavités,
Dédales coralliens forgés d’éternité ;
Ici des colonies ont peuplé nos chimères.
Ici se sont sculptées des dentelles de pierre.


Tombe ouverte aux espoirs à jamais engloutis,
Insondables abîmes où le regard s’élance,
Énigme d’un milieu figé tout en nuances :
Ne reste pour notion que l’idée d’infini,
Ne reste pour notion que l’idée d’infini…





Copyrignt © Jacques Goudeaux novembre 1993 / Dépôt légal SACEM 2006




RETOUR CHANSONS
RETOUR POESIE
RETOUR PRESENTATION VOL. 08