Prisonnier de ses habitudes.


© Textes de chansons déposés à la SACEM

Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.



Prisonnier de ses habitudes,
Fort de ses pâles certitudes,
A-t-on le temps de retenir
Ce qui est à nous deux passé ?
De la violette de l'enfance
Aux bleuets de l'adolescence,
A-t-on le temps de recueillir
Comme un parfum de fleur fanée ?
Dans le sanglot de ce matin,
L'été s'épand dans le jardin
Mais sa douceur est monotone
Avec un arrière-goût d'automne.


Puis on s'en va, puis on s'en vient,
Puis on s'endort d'un quotidien
Semblable en chaque jour qui passe
Et qui repasse et qui s'efface ...
Le flot nous entraîne et nous berce
Si doucement qu'il nous reverse
À l'orée des désillusions
Sur les berges du nonchaloir
Où béatement l'on patauge ;
Mais que jamais l'on s'interroge,
À la première hésitation
On s'aperçoit qu'il est trop tard.


RETOUR